Nos réalisations


2016-2017

Transmission des informations et mobilisation des membres

Pour assurer une pleine participation des femmes au développement de la région, la Table doit assurer une bonne circulation des informations, s’assurer d’une compréhension des enjeux et favoriser la mobilisation des membres. À cet effet, en 2016-2017, la Table a présenté deux rencontres de concertation des membres et une AGA des membres, en plus d’assurer une diffusion des informations via les moyens de communication dont elle dispose, tel que le bulletin courriel, le site web et les médias sociaux. Les rencontres de concertation et l’AGA permettent aux membres de mieux saisir les enjeux par le biais des thèmes développés et des personnes ressources invitées, pour ensuite mieux orienter les actions à venir.

Participation des femmes aux instances décisionnelles, le projet Mauriciennes d’influence

Tel que mentionné plus haut, la Table a obtenu du financement d’IDÉ Trois-Rivières, au Fonds de développement du territoire, Soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie, pour le projet « Mauriciennes d’influence d’ici et d’ailleurs ». Ce financement, ainsi qu’un partenariat avec le Regroupement des amazones d’Afrique et de Monde (RAAM), a permis de présenter trois (3) activités aux mauriciennes d’influence en 2016-2017. Pour ce faire, plusieurs rencontres (8) ont eu lieu avec, entre autres, la participation volontaire du RAAM. Deux (2) conférence de presse, ainsi qu’une journée promotionnelle ont été organisées et présentées. De plus, la Table a participé à la réalisation d’une émission télé du RAAM, présentée à MAtv. Voici les trois activités présentées:

  • Activité 1 : 5 @7 formation « Leadership et déterminants de l’implication », le 21 octobre 2016, à Trois-Rivières
  • Activité 2 : 5@7 panel avec femmes immigrantes « Femmes d’inspiration » le 15 février 2017, à Trois-Rivières
  • Activité 3 : Remise de prix et gala Mauriciennes d’influence 2017.

De plus, afin de trouver le financement nécessaire à la réalisation d’actions pour l’accès et le maintien des femmes dans les instances décisionnelles de la région, d’autres demandes de financement ont été déposées, tel que mentionné plus haut dans la section gestion. Une autre action a aussi été entreprise, suite à la conférence de presse du 3 mars 2016 : une campagne de lettres aux députés de la région, ainsi qu’aux ministres concernés par les dossiers de la Table a été faite. Suite à celle-ci, la Table a été invitée à aller à la rencontre du caucus régional des députés libéraux. Une action qui a porté fruit : 2 400$ ont été reçus, en incluant une contribution du Conseil central de la CSN, Mauricie et Centre-du-Québec.

Enfin, malgré le manque de ressources, la Table alimente les médias sociaux, selon l’actualité et la promotion d’activités à faire. Au total, ce sont 522 personnes qui « aiment » la page Facebook Mauriciennes d’influence et 616 personnes « qui suivent » les activités Mauriciennes d’influence sur Twitter. Les médias sociaux soutiennent la promotion des activités et la concertation régionale.

 

État de situation et partenariats pour l’égalité des femmes

Aucune donnée du SCF n’a été identifiée à ce jour. Suite à la lecture du Portrait statistiques Égalité du Conseil du statut de la femme (CSF), certaines données qualitatives et quantitatives ont été identifiées pertinentes et insérées dans une présentation PowerPoint.Un état des lieux sommaire (PowerPoint), sur les enjeux en matière d’égalité pour les femmes en Mauricie, a été fait en fonction des données du CSF disponibles. Cet état des lieux pourrait être bonifié, à partir du modèle proposé par le Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec, en 17-18. À cet effet, la Table a participé aux discussions et travaux en atelier, lors des rencontres du Réseau, afin de définir la démarche visant la réalisation d’un état des lieux.

Partenaires potentiels

Un recensement de l’ensemble des partenaires potentiels, pour la diffusion de la présentation PowerPoint, a été réalisé. Une lettre a été envoyée aux six (6) villes et MRC de la Mauricie, afin de les interpeller et de leur signifier notre intérêt à aller à leur rencontre pour leur présenter les enjeux en matière d’égalité pour les femmes, à la veille des élections municipales à venir. Trois (3) villes et MRC ont accepté notre demande et ont invité la TCMFM. À chacune de ces présentations, la TCMFM invitait le(s) groupe(s) membre(s) du territoire à se joindre à la rencontre.

Partenariats déjà établis

La TCMFM a poursuivi les collaborations déjà entreprises.

Elle a participé aux rencontres de travail qui pourraient avoir cours et qui impliquent des enjeux en matière d’égalité pour les femmes en région, lorsqu’elle y était invitée et disponible.

  • Comité Harmonisation Femmes, SANA de Trois-Rivières en avril, mai, juin et octobre 2016
  • Projet Objectif croissance, Femmessor-Mauricie en avril, juin et septembre 2016.)

La TCMFM a poursuivi le développement des collaborations avec des groupes de femmes, qui présentent des enjeux spécifiques, tels que ceux des femmes autochtones et ceux des femmes immigrantes et racisées.

  • Conseils de femmes des Conseils de bandes des communautés Atikamekws à Manawan et à Weymontaci : La collaboration a donné lieu à plusieurs actions. D’abord, une délégation de Mauriciennes s’est rendue au Rassemblement des femmes Atikamekws à Manawan, en mai 2016. Puis, suite à cette rencontre, il y a eu le développement d’un projet allochtones-autochtones déposé au SCF, pour la mise sur pied d’une Maison des femmes de Manawan, lors de l’appel de projets de l’automne 2016. De plus, cette collaboration a donnée naissance à un comté de travail élargi, le comité Femmes autochtones, à la TCMFM. Ce comité de travail s’est rencontré 2 fois de janvier à mars 2017.
  • Regroupement des amazones d’Afrique et du monde (RAAM) : La collaboration avec le RAAM a donné naissance au développement d’un projet pour la participation des femmes aux instances décisionnelles de Trois-Rivières, déposé à Innovation et développement économique (IDÉ) Trois-Rivières. De plus, cette collaboration a permis la création d’un comité de travail, le comité Femmes immigrantes, à la TCMFM. Ce comité s’est rencontré 2 fois de janvier à mars 2017 et a de plus fait la visite d’un centre de femmes, avec une approche interculturelle, à Montréal.

La TCMFM a pris contact avec la Table régionale en éducation de la Mauricie (TREM) afin de collaborer à l’organisation à un forum régional sur le décrochage scolaire des filles. La TREM n’a pas encore donné suite à cette invitation, étant en réorganisation interne importante.