Nos réalisations


2013-2014

Réalisations 2013-2014

Gestion et promotion de la banque de candidates

La gestion de la banque de candidate est faite quotidiennement, selon les demandes. La promotion, quant à elle, est faite régulièrement, lors de chaque activité Mauriciennes d’influence, lors de représentations faites dans d’autres réseaux et lors de l’envoi de lettres de félicitations aux femmes ayant atteint un poste de pouvoir.


Médias sociaux et promotion du projet

Les médias sociaux sont alimentés par la Table au jour le jour, selon l’actualité et la promotion d’activités à faire. Au total, ce sont 210 personnes qui « aiment » la page Facebook Mauriciennes d’influence et 410 personnes « qui suivent » les activités Mauriciennes d’influence sur Twitter. Une belle augmentation depuis avril 2013. Les médias sociaux aident beaucoup à la promotion des activités et à la concertation régionale.

Afin de faire connaître le projet Mauriciennes d’influence à plus grande échelle, plusieurs représentations ont été faites au Regroupement des femmes de carrière de la Mauricie (RFCM) et dans plusieurs 5 @ 7 organisés par des organismes de la région. Une présentation du projet Mauriciennes d’influence a aussi été faite au Colloque « Le féminisme plus actuel que jamais, pour des lendemains égalitaires! » de Femmes de Mékinac.

Finalement, un bloc-notes a été conçu et 500 exemplaires ont été distribués afin de faire la promotion des activités Mauriciennes d’influence pour l’année 2013-2014.


Bourses Mauriciennes d’influence
 

Afin de favoriser la participation des femmes de la région à des activités de formation, la Table a décidé de remettre des bourses Mauriciennes d’influence. Une bourse de 275$ (équivalent aux frais de participation) a donc été remise à une Mauriciennes pour sa participation à l’École Femmes et démocratie « Mairesse ça m’intéresse » qui a eu lieu à Québec du 16 au 20 mai 2013.
 

Recrutement des candidates

Au total, 77 femmes sont inscrites dans la banque de candidates Mauriciennes d’influence. Quelques lettres de félicitations (17) ont été envoyées à des femmes ayant accédé à divers postes de pouvoir. Cette action, tout comme la promotion de la banque de candidates lors des activités présentées, constitue une stratégie de recrutement de nouvelles candidates
 

Propositions de femmes d’influence

Toujours dans l'intention de faire connaître Mauriciennes d’influence, de recruter de nouvelles candidates, d’offrir de nouveaux modèles aux femmes et de faire rayonner la région, la candidature de quelques Mauriciennes a été déposée à divers concours régionaux et provinciaux :

  • madame Mylène Gervais : « Tête d’affiche », dans Le Nouvelliste  du 17 septembre (2e essai);
  • madame Julie Roberge : candidate pour le prix Hommage Bénévolat Québec 2014 (non retenu);
  • madame Karine Brouillette : lauréate dans le volet «Jeune engagé», au gala reconnaissance Éclair de jeunesse, édition 2013;
  • madame Marie-Christine Brière : finaliste dans la catégorie « Jeune femme de Mérite » du concours Femmes de mérite de la YWCA Québec 2014;
  • madame Joanne Blais « Tête d’affiche », dans Le Nouvelliste du 22 avril 2014;
  • Une lettre d’appui a été faite pour appuyer la candidature de madame Irène Duranleau dans la catégorie « Éducation » du concours Femmes de mérite de la YWCA Québec 2014

 Afin de diffuser ces reconnaissances auprès de la population mauricienne, la Table a envoyé des communiqués de presse aux médias pour annoncer les résultats fructueux des dépôts de candidature dont :

  • Femmes de mérite de la YWCA de Québec : Heidi Levasseur lauréate ! - 30 mai 2013;
  • Deux jeunes femmes de la région finalistes au prestigieux concours Femmes de mérite de la YWCA de Québec ! – 9 avril 2014.


Activités de réseautage et de formation, dont un événement annuel

En 2013-2014, quatre activités de réseautage et de formation, dont un événement annuel, ont été organisées :

Activité 1 : Un atelier sur les États généraux du féminisme suivi du lancement des activités Mauriciennes d’influence 2013-2014 en formule 5 @ 7. L’activité a eu lieu le 11 septembre 2013 à l'Auberge Escapade de Shawinigan. Une trentaine de personnes étaient présentes.

Activité 2 : La formation « Négocier son pouvoir avec influence » de Rosette Côté a eu lieu le  29 novembre 2013 à Louiseville. Ce sont 15 femmes qui étaient présentes dont 2 jeunes femmes.

Activité 3 : Le déjeuner-conférence « Mauriciennes d’influence venues d’ailleurs » a eu lieu le 12 février 2014 à Trois-Rivières, juste avant la rencontre de concert’action des membres. Environ 35 personnes étaient présentes dont 3 jeunes femmes.

Activité 4 : La formation « Les types de personnes et les stratégies de communication ou mieux se connaître pour mieux communiquer » par Irène Duranleau a eu lieu le 4 avril à Trois-Rivières. 21 femmes étaient présentes dont 3 jeunes femmes.

Activité annuelle : Gala Mauriciennes d’influence 2014.

Le 15 mai dernier, en collaboration avec le Forum Jeunesse Mauricie(FJM), la Table a organisé la soirée Gala Mauriciennes d’influence 2014. Cette soirée se voulait un évènement annuel rassembleur pour les femmes d’influence de la Mauricie.

De plus, un concours, soit les prix Mauriciennes d’influence et le prix Pari pour l’Égalité 2014, avait été lancé en février afin de couronner huit Mauriciennes d’influence et un organisme lors de la soirée.

Une tournée médiatique a été réalisée le 25 février 2014, pour le lancement du concours et la promotion de l’évènement. En tout, ce sont huit entrevues qui ont été faites dans les différents médias de la région.

Le jury, quant à lui, s’est rencontré le 10 avril pour choisir les lauréates et finalistes. Par la suite, une conférence de presse a été organisée le 16 avril 2014 pour l’annonce des finalistes de chaque catégorie. Une belle couverture médiatique a été faite suite à cette conférence de presse.

Puis, sous l’animation des présidentes d’honneur, soit de Mesdames Nancy Sabourin et Valérie Lupien, la soirée s’est déroulée le 15 mai 2014 à l’Hôtel Delta Trois-Rivières. Un cocktail réseautage débutait la soirée, suivi d’un souper banquet, de la remise des prix Mauriciennes d’influence et Pari pour l’Égalité 2014, agrémentée d’une prestation humoristique de Chantal Fleury, humoriste-ricaneuse. C’est environ 160 personnes qui ont assisté à la soirée qui fut un succès.

Pour la réalisation de cet évènement, une stagiaire en communication sociale de l’UQTR a soutenu le travail de l’agente de projet et un comité de travail de trois personnes avait été formé. Le comité s’est rencontré à trois reprises pour la concrétisation de cet événement.
 

Élections municipales générales 2013

Dans le cadre des élections municipales générales de 2013, plusieurs actions ont été faites afin de susciter la participation des femmes à se porter candidates et à exercer leur droit de vote. En voici un aperçu :

  • Un bandeau Web a été placé sur le site Internet de Mauriciennes d’influence de mai 2013 à septembre 2013 en vue des élections municipales. Ce bandeau Web permettait d’envoyer un courriel à une femme afin de l’encourager à se présenter aux élections municipales. Ce bandeau avait été créé et géré par le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec.
  • Une tournée des MRCs, en collaboration avec le Forum Jeunesse Mauricie, afin de susciter le vote des jeunes et des femmes aux élections municipales, a été réalisée. Les 17 et 18 septembre 2013, des points de presse avaient été organisés dans chaque territoire. Une quarantaine de personnes a assisté aux points de presse. L’évènement a reçu une belle couverture médiatique.
  • Un envoi de lettres de félicitations, accompagnant l’envoi de bloc-notes « Mauriciennes d’influence », aux 95 femmes élues aux conseils municipaux, a été fait.
  • Des communiqués de presse, en lien avec les élections municipales de 2013 et les élections provinciales de 2014, ont été envoyés. Entre autres :
    - MRC des Chenaux et Mékinac : Des mairesses pour la première fois! - 4   novembre 2013
    - Pas de mairesse dans les grandes villes de la région! - 4 novembre 2013
    - La Mauricie, le Québec et le Canada reculent en matière d’égalité femmes-  hommes dans les lieux de pouvoir - 8 avril 2014
     
Campagne de sensibilisation en 3 temps, pour les élections municipales

La campagne publicitaire de sensibilisation 2013 a été réalisée. La coordination de celle-ci s’est faite à l’interne, par l’agente de projet (définition du message, choix de la boite de communication pour le tournage de la publicité, recrutement des participantes à la publicité, négociation des contrats de publicités radio, télé, journaux, web). Le choix des porte-paroles de cette campagne s’était arrêté sur les deux ambassadrices mauriciennes, nommées par la Ministre Maltais, soit Joanne Blais, directrice de la TCMFM, et Mme Paule Brunelle, ancienne députée fédérale de Trois-Rivières. Puisque madame Brunelle avait annoncé qu’elle réfléchissait à se porter candidate à la mairie de Champlain, la Table se devait de changer de porte-parole. Madame Brigitte Gagnon, mairesse sortante de Saint-Paulin, a donc été choisie afin d’assumer le rôle de porte-parole dans le cadre de la campagne publicitaire et a relevé ce défi avec brio.

Pour voir les publicités vidéo :http://www.mauriciennes.ca/pubs-video

Production publicité radio : COGECO (Rythme FM)

Production publicité vidéo : Production Point Bleu

Production publicité papier : Acolyte communication

Placement publicitaire à :

  • Radio Canada télé
  • Radio-Canada Web (Tou.TV + site Web)
  • Le Nouvelliste
  • 6 hebdos de la Mauricie
  • Échos Québécor medias
  • La Gazette de la Mauricie
  • Le Bulletin des Chenaux/Mékinac
  • Rythme FM
  • Rouge FM (Bell médias)

Puis, malgré tout le travail réalisé, suite aux élections de novembre 2013, sur les 143 femmes ayant déposé leur candidature dans les 42 municipalités de la Mauricie, seulement 95 d’entre elles ont été élues, correspondant à 31% des 306 sièges, comparativement à 33% en 2009. La région, qui était dans les 1ères au Québec, en termes de nombre de femmes élues municipales, a vu sa situation régresser.
 

Projet UQTR – Femmes leaders en Mauricie

Ce projet, prévu en 2013-2014, a été devancé en 2012-2013. Grâce à la collaboration de la professeure chercheure du département des communications sociales de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Mireille Lalancette, un partenariat a été établi avec le bureau de la valorisation de la recherche (BVR) de l’UQTR. Le projet défini Femmes leaders en Mauricie visait donc deux objectifs :

1) Identifier les représentations des femmes leaders dans le discours du quotidien régional Le Nouvelliste et à partir des archives des concours Mauriciennes d’influence;

2) Identifier comment les femmes leaders se représentent le leadership et l’implication politique grâce à des entrevues semi-dirigées avec certaines d’entre elles.

À la suite des négociations, un protocole a été signé avec l’UQTR et a permis l’embauche d’une auxiliaire de recherche, étudiante à la maîtrise. Le projet a donc pu débuter en janvier 2013, pour se terminer en mars 2014.

Considérant qu’un volet II était prévu au départ, et ce, conditionnellement à l’obtention de financement, la Table a réussi à aller chercher une enveloppe de 13 500$ à la Conférence régionale des élus de la Mauricie (CRÉ), dans le cadre de projets structurants, à l’an 4 de l’entente spécifique. Le volet II pourra donc se réaliser en 2014-2015.
 

Réseau des élues municipales – le MIEM

Activité 1 : « Boîte à outils : Élections municipales 2013 », une activité organisée en partenariat avec le Forum Jeunesse Mauricie et la Jeune chambre de commerce de la Mauricie, pour inciter les jeunes, dont les femmes, à faire le saut en politique municipale. Trois rencontres de travail ont eu lieu pour l’organisation. L’évènement a eu lieu le 17 septembre 2013 au Broadway Pub à Shawinigan. Sur les 23 personnes présentes, 11 étaient des femmes. De ces 11 femmes, au moins trois se sont portées candidates aux élections municipales.

Activité 2 : La « Soirée célébration pour les nouvelles élues municipales » a eu lieu le 21 janvier 2014. Elle a été organisée avec le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT). Le 12 décembre 2013, une rencontre avec M. Pierre Robert, Directeur régionale du MAMROT, a eu lieu pour planification de la soirée. La Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Mauricie et le MAMROT étaient présents à la soirée. En tout, ce sont 9 élues qui ont participé, malgré une invitation postale envoyée avant les vacances des fêtes et un rappel téléphonique fait en janvier 2014.

Sondage pour les nouvelles élues municipales

 Un sondage a été réalisé auprès des élues municipales pour bien connaître leurs besoins.

  • Un taux de réponse à 35%, et ce, grâce à un rappel téléphonique;
  • Les résultats du sondage suggère qu’un colloque soit organisé annuellement, incluant des formations et activités sur la communication, la relève et sur les affaires municipales. Pour ce qui est de la période de l’année, il serait plus favorable que cet événement se déroule soit en automne, après la rentrée, ou au printemps. Il serait également plus accommodant, pour les élues, que le colloque soit un mardi ou un vendredi.


Programme de jumelage

Lors de l’évènement annuel du 13 avril 2013, quelques jumelages informels ont été réalisés. Quelques demandes supplémentaires, en lien avec les élections de novembre 2013, ont été reçues et traitées à la pièce. Toutefois, à la suite du sondage effectué auprès des élues à l’hiver 2014, la Table peut affirmer que les femmes, élues municipales, ont peu d’intérêts et de temps à consacrer à participer à un programme de mentorat ou jumelage

 
VITAL – le projet

Tel que prévu, le projet de Trousse VITAL a été finalisé avec la collaboration du Centre de recherche sociale appliquée (CRSA). Celle-ci a ensuite été mise en page à l’interne par l’agente de projet. Un bon de commande a été créé pour faire la promotion de la trousse et la Table a tenu un kiosque lors de la journée « Pleins feux sur la participation citoyenne » du 25 octobre 2013. La promotion de l’outil a aussi été faite lors de la rencontre nationale des Tables régionales de groupes de femmes du Québec en février 2014.

Ce sont 50 trousses qui ont été imprimées. De ce nombre, 38 ont été distribuées à l’extérieur de la région.

Le recrutement de groupes de femmes ou communautaires, pour offrir la formation, n’est pas chose facile. L’offre de cette série d’ateliers demande évidemment temps et énergie et doit être planifiée au calendrier d’activités plusieurs mois à l’avance. Les négociations sont toutefois en cours pour la présentation de la formation à l’automne 2014. Une rencontre avec le Centre des femmes l’Héritage a été faite le 30 janvier dernier.