Saviez-vous que...


Élections municipales 2005

Bilan des élections municipales en 2005

 

2005 étant une année électorale pour l'ensembles des municipalités de la Mauricie, la TCMFM a consacré une bonne part de ses énergies à promouvoir une plus grande représentation des­ femmes en politique municipale. Voici le bilan des élections du 6 novembre dernier, du point de vue de la représentativité féminine :

En Mauricie, ce sont 10 % des municipalités sont désormais dirigées par une mairesse.Dans l'ensemble, les femmes occupent 27 % des sièges dans la plupart des 42 conseils municipaux de la région (les conseils de 4 municipalités demeurent en effet sans représentation féminine).

Ce sont donc 83 des 128 candidates qui ont été élues, ou réélues, à l'un des 309 postes à combler.A titre comparatif, avant l'élection, 70 femmes occupaient un poste de mairesse ou de conseillère dans la région.Il s'agit donc d'une très légère progression, si l'on tient compte du fait que la reconstitution des municipalités de La Bostonnais et de Lac Édouard ont fait accroître le nombre de postes disponibles.

Par ailleurs, on constate que 4 municipalités demeurent sans représentation féminine (comparativement à 5 auparavant) alors que 7 conseils municipaux sont dorénavant composés d'une proportion de femmes supérieure à 50 %

Quelques chiffres :

  • 128 femmes ont posé leur candidature. 8 femmes étaient candidates à la mairie de leur municipalité.
  • 83 femmes ont été élues : 4 mairesses et 79 conseillères.
  • En Mauricie, les femmes occupent désormais 10 % des sièges à la mairie et 30 % des postes de conseiller(ère)s (comparativement à 13 % et 25 % auparavant).
  • 4 municipalités demeurent sans représentation féminine (comparativement à 5 avant les élections)


Trois-Rivières

  • 8 femmes étaient candidates à l'un ou l'autre des postes de conseillère.
  • 6 d'entre elles ont été élues. Ce qui constitue une progression par rapport à l'élection précédente (4 femmes élues).

Shawinigan

  • 9 femmes se sont portées candidates; 2 d'entre elles étaient en lice pour la mairie.
  • Outre la mairesse, on compte désormais 2 conseillères municipales, ce qui constitue un recul par rapport à l'élection précédente (1 mairesse et 3 conseillères).
  • A Shawinigan, les femmes représentent 27 % de l'ensemble des élu(e)s.

 

La Tuque et Haut-Saint-Maurice

  • Aucune femme ne s'est portée candidate à La Tuque; le conseil municipal demeure donc sans représentation féminine.
  • Toutefois, les femmes seront majoritaires au nouveau conseil de la municipalité de La Bostonnais (5 conseillères) .
  • Le conseil de Lac Édouard a été élu sans opposition; 2 femmes en feront partie.

MRC Maskinongé

  • 48 femmes se sont portées candidates dans l'une ou l'autre des 17 municipalités de cette MRC.28 d'entre elles ont été élues, dont 3 mairesses (ce qui représente 24% de l'ensemble des personnes élues). La proportion de femmes élues dans la MRC Maskinongé demeure la même qu'auparavant.
  • Les femmes sont majoritaires dans 3 conseils municipaux. En contrepartie, 3 municipalités demeurent sans représentation féminine.

MRC Mékinac

  • 28 candidates dans 10 municipalités. 19 d'entre elles ont été élues (ce qui représente 27 % des personnes élues). Il s'agit d'une progression, par rapport au nombre de femmes élues précédemment (17).
  • Les femmes sont majoritaires dans deux municipalités, mais aucun conseil n'est dirigé par une femme.

MRC des Chenaux

  • 27 candidates dans 10 municipalités; 1 seule candidate à la mairie. 18 d'entre elles ont été élues (25 % de l'ensemble des élu(e)s). Cette proportion demeure la même qu'auparavant.
  • Deux conseils seront majoritairement composés de femmes.

Des changements au conseil d'administration de la CRÉ

Les résultats des élections font en sorte également que plusieurs nouveaux élus feront leur entrée au conseil d'administration de la CRÉ. Or, ces changements ont un impact sur la proportion de femmes qui en feront partie. En effet, la présence féminine chez les éluEs qui sont membres du CA de la CRÉ Mauricie est passée de 25 à 17 % (la mairie de Louiseville étant désormais occupée par un homme).